Dictionnaire des plantes

Qui sommes-nous? Liste de nos produits Répertoire des maladies Dictionnaire des plantes Les bonnes adresses

AIL

ail.jpg (20680 octets) AIL - ALLIUM SATIVUM
Bien qu'utilisé comme condiment, le bulbe de l'ail a des propriétés médicinales appréciables reconnues par des expérimentations récentes. Ce sont des universités américaines, qui les premières, ont démontrées l'activité anti-cancéreuse de l'alisine contre les cellules malignes de la prostate et du sein. Les consommateurs d'ail ont également moins de chance (jusqu'à 40%) de développer des maladies cardio-vasculaires car l'alisine s'attaque au cholestérol pour le dissoudre ou l'empêcher de se déposer dans les artères. De ces mêmes études, il est également mentionné que l'ail agirait aussi contre l'hypertension. ALGUES
algue.jpg (23688 octets) ALGUES - FUCUS VESICULOSUS
Nous croyons que les algues sont les “premiers êtres vivants” qui sont apparus sur la
terre. C’est probablement l’explication de leur richesse extraordinaire en substances
indispensables à la vie. Les algues brunes sont un élément important des goémons lesquels recouvrent les rochers des côtes atlantiques. Les algues ont concentré tous les minéraux présents dans l’eau de mer. Elles contiennent de plus des vitamines et des mucilages qui ont la propriété de gonfler dans l’estomac sans être assimilés, jouant ainsi un rôle de coupe-faim, avec un effet laxatif.Leur forte teneur en iode et en sels minéraux explique l'usage que l'on en fait en milieu thérapeutique. Toutes désignées pour les régimes pauvres en iode et en oligo-éléments. Utilisées pour la fatigue générale,l'obésité et les cures d’amaigrissement,  elles sont un adjuvant du métabolisme général puisqu'elles stimulent certaines glandes endocriniennes grâce à l’iode notamment sans oublier leur action coupe-faim grâce aux mucilages.  ALOES
aloes.gif (5298 octets) ALOES - ALOE VERA
Voilà des siècles que l’aloès et ses variantes sont utilisés à usage médicinal en raison de leur efficacité quasiment magique dans le traitement des brûlures, la cicatrisation des blessures et le soulagement des douleurs. Utilisé de façon régulière, l’aloès est efficace dans le traitement de l’ "angoisse du psoriasis" dont il réduit les plaques et la démangeaison, tout en améliorant l’apparence de la peau. Anciennement, du temps des Egyptiens, Romains, Grecs, Algériens, Marocains, Tunisiens, Arabes, Indiens et Chinois l’employaient à des fins médicinales et cosmétiques. Selon de nombreuses sources historiques, Cléopâtre a même attribuer à l'aloès l'effet de son charme et de sa beauté irrésistible. Le plus ancien document qui fait allusion à l’utilisation de l’aloès date de 1500 av. J.-C. – on peut voir les originaux  à l’Université de Leipzig. Ces documents égyptiens attestent des vertus médicinales de l’aloès. Dioscoride, l’auteur du célèbre Herbier Grec, du premier siècle ap. J.-C., a fait un long rapport très détaillé sur tous les usages que l’on pouvait en faire pour soigner les blessures, les pansements, l’insomnie, les troubles gastriques, la douleur, la constipation, les hémorroïdes, les démangeaisons, les maux de tête, la chute des cheveux, les maladies de la bouche et des gencives, les affections rénales, la formation des ampoules, les coups de soleil, la peau abimée, etc.AANANAS
anananas.jpg (21427 octets) ANANAS - ANANAS COMOSUS
Dérivé du langage des Indiens Guaranis dont le "a" signifie fruit et "nana" excellent. Ce fruit est reconnu pour aider à la digestion des repas trop copieux. La propriété dissolvante de l'ananas vis-à-vis des protéines a été utilisée avec succès pour dissoudre les membranes qui obstruent la gorge en cas de diphtérie. Le jus d'ananas est d'ailleur réputé contre toutes les affections de la gorge.  ARTICHAUT
artichaut.jpg (22984 octets) ARTICHAUT - CYNARA SCOLYMUS
Ce légume délicat au coeur si tendre est aussi l'une des plantes médicinales occidentales. Saviez-vous que la partie comestible est en réalité la fleur de la plante, alors que les vertus thérapeuthiques sont plutôt concentrées dans les feuilles ? L'artichaud est surtout utilisé comme diuéritique léger et adjuvant utile dans l'azotémie (urémie et albuminurie). L'artichaud est aussi un digestif soulageant les malaises gastriques tels les nausées, les lourdeurs d'estomac. L'indication la plus importante reste cependant le traitement des affections hépatiques et biliaires. Ses propriétés cholagogues, cholérétiques et hépato-protectrices en font un médicament de choix dans le traitement de troubles hépatobiliaires. AUBÉPINE
aubepine.jpg (21629 octets) AUBÉPINE - CRATAEGUS OXYACANTHA
Elle fut l'arbre préféré de Merlin durant la période Celtique et ce juste avant que les sorciers et sorcières y accordent leurs faveurs. Scientifiquement démontré en 1986, l'aubépine a des effets régulateurs sur les battements du coeur. Tout désigné pour le traitement dans les troubles de palpitations cardiaques, nervosité et troubles du sommeil.  BALLOTE
ballote1.jpg (13323 octets) BALLOTE - BALLOTA NIGRA
Une plante herbacée vivace d'odeur forte très commune en Europe. Depuis l'Antiquité cette plante a suscitée de nombreuses recherches et études cliniques. La ballote possède des propriétés sédatives, anxiolytiques et anti-dépressives mise à profit dans les cas de nervosité, d'angoisse, d'anxiété et de troubles nerveux liés à la ménopause. On peut aussi l'utiliser chez les enfants car elle est dénuée de toxicité. La ballote calme les quintes de toux et les contractions digestives douleureuses. BARDANE
bardane.jpg (20066 octets) BARDANE - ARCTIUM LAPPA
Son nom populaire "l'herbe au teigneux" illustre bien l'utilisation thérapeutique séculaire de cette plante dans les affections de la peau. En usage interne, la bardane démontre des propriétés faiblement diurétiques, diaphorétiques et hypoglycémiantes. On constate aussi une stimulation de l'activité biliaire et hépatique. La racine de bardane est surtout employée pour ses vertus dépuratives. Elle serait efficace contre la séborrhée, l'acné, les eczémas. BOLDO 
Boldo.jpg (77449 octets) BOLDO - PEUMUS BOLDUS
Avec sa curieuse odeur, cette plante n'est pas sans nous rappeler la menthe poivrée. Au Chili, son pays d'origine, on utilise son écorce en tannerie pour la teinture. Les préparations de boldo sont légèrement sédatives même hypnotique, cardio-tonique et finalement diurétique. Ces préparations dans le système digestif activent les sécrétions salivaires et gastriques. On l'emploi ainsi dans les cas de sécheresse de la bouche et contre l'hypoacidité. Aussi, le boldo est un digestif utile. Il est réputé par son action sur le foie et sur la bile. Également on a recours au boldo dans le traitement de l'hépatite. Enfin, le boldo est indiqué dans le traitement de la goutte.BOURDAINE
bourdaine.jpg (23997 octets) BOURDAINE - RHAMNUS FRANGULA
L'écorce de la bourdaine renferme des principes actifs très utiles pour le traitement de la paresse intestinale. On utilise souvent des préparations laxatives et purgatives de bourdaine contre la constipation.  BOURRACHE
bourrache2.jpg (11629 octets) BOURRACHE - BORAGO OFFICINALIS
« La bourrache peut dire, et c'est la vérité : Je soulage le coeur, j'enfante la gaieté ». Ces vers provenant de l'École de Salerne résument l'usage que les Anciens faisaient de la plante : ils prétendaient qu'elle pouvait chasser la mélancolie. Portez-en sur vous en la renouvelant pour affronter en vainqueur les risques de la vie. Ces fleurs d'un superbe bleu, aux tiges hérissées de poils raides : la bourrache était connue sous le nom de "étoffe grossière"; aussi ont a cru voir dans "bourrache" une transcription de l'arabe abou rash, littéralement "père la sueur" un peu fantaisiste, mais on fait ressortir ainsi ressortir les vertus sudorifiques accordées à cette plante. L'espèce nous vient probablement d'Afrique du Nord, et elle a été introduite en Europe et en Amérique. Tantôt cultivée et tantôt échappée des jardins, ses feuilles épaisses et velues, on la  reconnaît a ses fleurs à 5 pétales en étoile d'azur, et à grosses étamines brun noir rassemblées en bec d'oiseau. Au Moyen Age, ont la disait "génératrice de bon sang"; et en 'Italie du XVIè siècle, Matthiole la recommandait contre les défaillances du coeur, pour rafraîchir les fiévreux et pour calmer leur délire. La bourrache est diurétique, sudorifique, dépurative. Ont la  recommande comme dépuratif de printemps contre les dermatoses, l'eczéma, l'herpès et les autres maladies de peau. Ses propriétés sudorifiques sont utiles lorsqu'il est nécessaire de transpirer, en cas de grippe, de rhume, de bronchite, de rougeole, de fièvre; de plus, elle calme très bien la toux.BUSSEROLE
busserol.gif (9555 octets) BUSSEROLE - ARCTOSTAPHYLOS UVA-URSI
C'est au XVIe siècle que la fameuse Ecole de médecine de Montpellier préconisait l’emploi de la busserole comme diurétique et antiseptique des voies urinaires. Aussi la science moderne a confirmé cette ancienne réputation. Vous le retrouverez sous la forme d'un arbrisseau à tiges compactes, communément répandu en France dans les sous-bois et les régions montagneuses. Ses feuilles, caractéristisées par leur persistance, sont petites et ovales. Aussi, ses fruits sont de petites baies rouges et seraient la friandise préférée des ours, ce qui explique son surnom de “raisin d’ours”. Couramment utilisée dans le traitement de: cystites, uréthrites, pyélites et toutes infections urinaires.  CASSIS
cassis.jpg (14762 octets) CASSIS - RIBES NIGRUM
Cultivée pour ses fruits noirs et délicieux, la feuille de cassis est utilisée pour ses propriétés médicinales vitaminiques. Les fruits sont des préventifs contre les accidents vasculaires. En usage externe les feuilles entrent dans la composition de gargarismes. Le fruit du cassissier est dans la médecine populaire un diurétique et accroît la faculté visuelle. Comme huile essentielle, les feuilles servent de diurétique et de diaphorétique dans la goutte et les rhumatismes. Infusé, le cassis est utilisé pour diminuer la douleur de la diarrhée, les coliques, la migraine, la coqueluche et la toux spastique.    CHICORÉE
chicoree.jpg (16590 octets)

CHICORÉE - CICHORIUM INTYBUS
La racine de chicorée est principalement cultivée en Flandre. Les semis sont effectués au printemps et à l'automne se déroule la récolte. Aussi le séchage est effectué quelques jours après qu'elle soit arrachée afin que la racine puisse conserver ses qualités. La principale caractéristique de la chicorée est sa richesse en ologofructose et sa concentration importante en insuline. Elle contribue aussi à l'équilibre de la flore intestinale.   ECHINACÉE

echinace.gif (14697 octets) ECHINACÉE - ECHINACEA PURPUREA
Soulage les maux de gorge dus aux rhumes tout en améliorant l’efficacité du système immunitaire. Augmente le taux des globules blancs et favorise la production de l’interféron sans oublier sa contribution à inhiber les infections microbiennes. Ses propriétés immunostimulantes en font une précieuse substance à utiliser lorsque l’organisme est soumis à des stress ou des conditions débilitantes qui menacent le système immunitaire. Tout désigné contre les maux de gorge dus aux rhumes, rhumes et grippes, déficience du système immunitaire, maladies infectieuses, bactériennes et virales,candidose. Furoncles, anthrax, ulcères variqueux, abcès, amygdalite, otite. ESCHSCHOLTZIA
Eschscholtzia.jpg (9945 octets) ESCHSCHOLTZIA
L'eschscholtzia ou pavot de Californie, cette plante a été introduite en Europe qu'au XIXième siècle comme plante ornementale par le botaniste russe J-F Eschscholtz. Elle est sédative et diminue les spasmes mais elle est utilisée aussi pour réduire la nervosité. Elle est reconnue pour ses effets calmants dans le cas d'agitation et présente l'avantage d'être tolérée autant par les enfants que par les adultes. GINGEMBRE
gingembre.gif (15224 octets) GINGEMBRE - ZINGIBER OFFICINALE
Un remède très ancien des pharmacopées indiennes et chinoises; il a été introduit en Europe comme tonique aromatique protecteur du foie et cholagogue sans compter son utilisation en tant qu'épice. En Chine, le rhizome de gingembre est employé depuis des millénaires, soit comme condiment séché, soit comme aliment. C’était au Moyen-Age une des épices les plus recherchées sur la fameuse route des Indes.
Le gingembre aussi renferme une huile essentielle et une résine riche en “principes piquants” qui font du gingembre le type des stimulants aromatiques. Dans la pratique, les propriétés qu'ont lui reconnait sont d'être bénéfique en tant que stimulant et stomachique. Le gingembre est fortement suggéré dans les cas de fatigue , d'impuissance, de panne de désir, de digestion difficile et de mal des transports.GINSENG
ginseng.jpg (121785 octets) GINSENG - PANAX GINSENG
Plante originaire de Chine et de Corée, le ginseng est la plus ancienne drogue connue, depuis plus de deux mille ans elle jouit en Chine d'une réputation de tonique, d'aphrodisiaque et d'élixir de longue vie. La racine est un tonique général physique et psychique. On l'utilise avec succès lors d'une activité intense ou pour la fatique excessive. Le ginseng équilibre la fonction cardiaque et la circulation sanguine. Il ralenti le processus de vieillissement précoce; couramment utilisé en gériatrie de préférence en association avec des vitamines et des sels minéraux. GRIFFE
dclaw3.jpg (5207 octets) GRIFFE DU DIABLE - HARPAGOPHYTUM PROCUMBENS
Utilisé comme anti-inflammatoire et anti-rhumatismal, il est un draineur hépato-biliaire, un analgésique veillant aussi à la normalisation du cholestérol, en étant un réducteur de taux d’acide urique. La griffe du diable, dans sa fonction anti-rhumatismale, peut être avantageusement accompagnée de la reine des prés, de l’aubier de tilleul et du cassis. Employé dans le traitement d'arthrite, d'arthrose, de rhumatisme, de la goutte, du lumbago, dans l'excès d’acide urique, de taux de cholestérol élevé, de l'engorgement du foie et de la vésicule biliaire.GUARANA
guarana.jpg (4699 octets) GUARANA - PAULLINIA CUPANA
S'il vous arrive de temps en temps d'aller à l'entraînement fatigué,sans envie ni motivation, sans élan, après une dure journée de travail, le guarana vous donnera un coup de pouce. Le guarana contient trois fois plus de caféine naturelle que le café, ses graines sont séchées comme du café, décortiquées puis torréfiées, pilées et réduites en pâte. Il améliore la concentration et stimule l'organisme. Vous pouvez ainsi  exiger plus de votre musculature et l'entraîner avec efficacité. Cette plante possède de plus d'incontestables qualités aphrodisiaques.   HOUX
houx.jpg (16075 octets) PETIT HOUX - RUSCUS ACULEATUS
C'est un remarquable tonique veineux employés dans les spécialités pharmaceutiques. Utilisé principalement dans les affections veineuses telles que prophylaxie de la thrombose, thrombophlébite, sensation de lourdeurs dans les jambes, crampes du mollet, varices et stases veineuses, ulcères variqueux et ulcère de la jambe, oedème, hémorroïdes, gelures et acrocyanose et finalement le syndrome prémenstruel. NONI
noni02.jpg (9583 octets) JUS DE NONI - MORINDA CITRIFOLIA
Approximativement de la grosseur d'une pomme de terre, le fruit de noni a une apparence bosselée avec une peau cireuse semi-translucide variant de la couleur du vert au jaune et même blanchâtre à sa cueillette.On le reconnait par son odeur rance lorsque le fruit est à pleine maturité. Il a de nombreux noyaux rougeâtres qui contiennent plusieurs graines. Cette plante dite errante parce qu'un petit sac d'air est attaché à chaque graine, lui permettant ainsi de voyager sur l'eau d'une île à l'autre pendant des mois et d'accroître ainsi son pouvoir de reproduction. Plus étonnant encore que son apparence et son odeur, le noni a une longue histoire d'application médicinale. Les guérisseurs Polynésiens, les Kahunas, utilisaient chaque partie de cette plante ; feuilles, fleurs, écorce, racines et particulièrement le fruit et son jus pour traiter des problèmes de santé variés.  Suite aux recherches du Dr Heinicke, la xéronine  contribue à élargir les pores des parois des cellules humaines et permet ainsi aux nutriments de pénétrer les cellules plus facilement. Aussi, le Dr Heinicke croit que la xéronine peut aider l'organisme à utiliser les nutriments ingérés pendant les repas. Le noni a plus de 2000 ans d'utilisation et il se consomme des millions d'onces de ce fruit chaque jour à travers le monde; un nouveaux record de fidélité des consommateurs. Ce fruit est complètement organique et biologique et pousse à l'état sauvage, non dans des plantations ou des serres; il est remarquable pour sa proxéronine. KAVA KAVA
kava1.jpg (5469 octets) KAVA KAVA - PIPER METHYSTICUM
Les substances actives du kava kava sont connues sous le nom de kava kavalactones. Elles présentent des propriétés neurosédatives, myorelaxantes, spasmolytiques, anticonvulsivantes, anti-inflammatoires et analgésiques. Des études cliniques ont mis en évidence une action sédative et tranquillisante comparable à celle des benzodiazépines. 
Des études toxicologiques ont montré que le kava kava n'est pas dangereux, mais qu'il faut en consommer des doses modérées. Les préparations à base de kava kava ne devraient en outre pas être prises pendant plus de 3 mois. Il ne faut pas oublier enfin que le kava kava peut renforcer l'effet d'autres substances agissant sur le système nerveux central telles que l'alcool ou les psychotropes. A une époque où la consommation d'anxiolytiques tend à augmenter de façon préoccupante, le kava kava apparaît comme une alternative à l'utilisation de substances de synthèse aux effets secondaires importants.   KOLA
kola.jpg (24249 octets) KOLA - COLA NITIDA
Riche en caféine, la noix du kolatier est un stimulant nerveux et musculaire.   Complexée avec des tanins, la caféine de la noix de kola se libère progressivement dans l'organisme. Si on mastique la graine de kola fraiche ceci nous aide à soutenir des efforts prolongés. C'est un stimulant physique nerveux, intellectuel et sexuel. La poudre de kola a déjà été utilisée chez les convalescents en cas de surmenage et chez les sportifs. LUZERNE
lucerne.jpg (117011 octets) LUZERNE - MEDICAGO SATIVA
En Russie, en Chine et en Amérique du nord, la valeur alimentaire de la luzerne est telle qu'on la sert couramment à la place des épinards. On a recourt en thérapie de la luzerne comme diurétique. Elle est en outre prisée pour ses vertus vitaminiques, ses acides aminés et minéraux, comme roborant à la fatigue physique et dans les troubles résultant d'une mauvaise alimentation. De plus, on l'emploie dans les troubles de ménopause, dans l'artériosclérose et dans les troubles de l'ossification et le rachitisme rhumatismal.  MARRON
marronnier.jpg (23633 octets) MARRON D'INDE - AESCULUS HIPPOCASTANUM
Reconnues depuis le XVIIième siècle, les propriétés préventives et curatives du marron d'Inde à l'égard des troubles de la circulation veineuse n'ont plus rien a envier à toute autre plante médicinale. Il ne faut cependant l'utiliser qu'en drogue fraiche. Son effet en tant que tonique du système veineux se manifeste de 15 à 30 minutes après l'ingestion. Parmi ses propriétés vitaminiques, notons sa perméabilité et la fragilité capilaire. Il a des propriétés antiphlogistiques, antiexsudatives et aide à la résorption des oedèmes. Il active la circulation sanguine et favorise le retour veineux. On utilise ses extraits dans la prévention des accidents vasculaires, les stases veineuses, dans le traitement des hémorroïdes et dans la thrombophlébite. Il est aussi employé dans la dysménorrhée et la congestion scrotale. Tout comme la quinine, ses concoctions combattent les crampes musculaires nocturnes. MÉLISSE
melisse.jpg (20016 octets) MÉLISSE - MELISSA OFFICINALIS
La mélisse contient du citrol, une essence utilisée dans les insecticides, déodorants et produits masculins. La mélisse, selon des croyances populaires, aurait le pouvoir de prolonger la vie due au fait qu'elle éloigne les moustiques; donc, elle éloignerait les piqures d'insectes susceptibles de causer de graves maladies. Prisée en médecine arabe, par les moines et les congrégations religieuses, elle a été utilisée en décoction contre la léthargie, l'épilepsie, les vapeurs et les coliques. Aussi vaut-elle contre le surmenage intellectuel, la mélancolie, les étourdissements. Le mélange de feuille de mélisse est utilisé en Afrique contre le diabète.   MILLEPERTUIS
millep2.jpg (23688 octets) MILLEPERTUIS - HYPERICIUM PERFORATUM
Le millepertuis est une plante originaire de l'Europe Il s'est acclimaté un peu partout en climat tempéré et, à certains endroits. Son nom français et son nom latin viennent du fait que la feuille semble parsemée de mille petits trous lorsqu'on la regarde à la lumière. Son nom anglais (St-John's wort) et son nom médiéval (herbe de la St-Jean) sont attribuables à plusieurs légendes qui lient la plante à St Jean Baptiste ou à la fête de la St-Jean-Baptiste, le 24 juin. On le retrouvait chez les anciens grecs tel Dioscoride, il y a de cela plus de 2400 ans. Traditionnellement, il était recommandé pour soulager les ulcères d'estomac, les gastrites, les nausées et les diarrhées, pour guérir les plaies, les ecchymoses et les hémorroïdes, comme sédatif et comme analgésique. Son usage comprenait aussi le traitement des problèmes de sommeil et des symptômes de la dépression (avant que la définition de la dépression ne soit reconnue). Il était aussi reconnu pour la sensation de bien-être qu'il procure. Différentes études ont confirmé ses propriétés anti-inflammatoires, astringentes, antidépressives et antivirales. Il semble que ses vertus cicatrisantes pour les plaies, les ulcères et les hémorroïdes soient explicables par le contenu en tannins. Il est aussi souvent utilisé, en externe, sous forme d'huile pour traiter les plaies, les ecchymoses et les névralgies. Mais ce sont surtout les effets antidépresseurs et antiviraux qui retiennent l'attention de nos jours. Son extrait a fréquemment été prescrit par les médecins allemands pour traiter les dépressions légères à modérées (66 millions de doses quotidiennes en 1994 en Allemagne). Son mécanisme d'action n'est pas encore complètement élucidé et même si son mécanisme d'action semble plutôt complexe, il n'en reste pas moins que les recherches cliniques ont démontré une efficacité équivalente aux antidépresseurs pharmacologiques disponibles. Dans un effort pour trouver des solutions pour le SIDA, on s'est aussi penché sur le millepertuis et une recherche a réussi à prévenir l'apparition d'une leucémie virale expérimentale chez des rats par l'injection d'une seule dose de 50 mcg d'hypéricine. L'hypéricine passe la barrière hémoméningée ce qui serait un avantage indéniable dans le traitement du HIV qui attaque souvent le cerveau. Les recherches sont en cours surtout en Allemagne et en Europe.   ONAGRE
onagre.gif (11467 octets) ONAGRE - OENOTHERA BIENNIS
Particulièrement connue dans sa forme d'huile soit l'huile d'onagre, Les prostaglandines sont des substances hormonales dérivées d'acides gras non saturés. Elles jouent un rôle spécifique dans la régulation des hormones sexuelles ainsi que dans la fluidification du sang et la dilatation des vaissaux sanguins. Les prostaglandines, ou PG, sont naturellement formées dans l'organisme à partir des acides gras essentiels que nous
consommons. Il arrive cependant que, soit en raison d'une alimentation déficiente en acides gras essentiels, d'une maladie ou tout simplement en raison du vieillissement normal, le processus de fabrication des prostaglandines par l'organisme soit entravé. C'est ce qui arrive notamment au moment de la ménopause chez les femmes. On observe le même phénomène dans le développement de maladies qui s'attaquent à la myéline (substance protectrice qui entoure les fibres nerveuses) comme la sclérose en plaques ou certaines formes du diabète. Des recherches scientifiques ont montré que les acides gras essentiels que renferment les petites graines d'une plante qu'on nomme onagre facilitent grandement le processus de formation des prostaglandines. L'acide gamma-linolénique, ou AGL, qu'on retrouve dans quelques rares végétaux (onagre, bourrache...) serait l'acide gras principalement responsable de cet effet pharmacologique. Des études cliniques mettent en évidence l'action de l'AGL contre les symptômes de la ménopause: maux de tête, irritabilité et fatigue. On a d'autre part établi que l'AGL contribuait à régénérer la myéline attaquée par certaines maladies dégénératives. ORTHOSIPHON
orthosip.gif (14970 octets) ORTHOSIPHON - ORTHOSIPHON STAMINEUS
Aussi appelé barbiflore de son nom malais "Koemis Koetjing" c'est-à-dire moustaches de chat. Il est traditionnellement utilisé pour favoriser les fonctions d'élimination rénale et digestives et particulièrement pour favoriser l'élimination de l'eau. Il est aussi recommandé dans les traitements de l'amaigrissement. ORTIE
ortie.jpg (13826 octets) ORTIE - URTICA DIOICA
Remarquable non seulement par ses tiges, ses feuilles couvertes de poils urticants, mais aussi par sa très haute teneur en chlorophylle et en fer. Aussi, les jeunes pousses sont-elles riches en vitamine C. On utilise surtout cette plante dans le traitement des rhumatismes et de la goutte, même si elle possède de faibles propriétés diurétiques. l'herbe d'ortie aide les sécrétions gastriques, biliaires, intestinales et pancréatiques. On l'utilise même comme antidiarrhéique. On y trouve de nombreuses applications en médecine populaire: c'est un hémostatique employé dans les hémorragies utérines et les hémorroïdes. Utilisée comme les épinards, elle serait utile dans le traitement de l'anémie en raison de sa forte teneur en fer et de ses propriétés digestives. Préconisée comme expectorant, son herbe est aussi utile dans le traitement du diabète léger; elle est un dépuratif utilisé dans les rhumatismes et la goutte ainsi ques éruptions cutanées. En gériatrie, les semences d'ortie sont réutilisées en tant que tonique général et stimulant de différentes fonctions organiques.  PAPAYE
papaye.jpg (8321 octets) PAPAYE - CARICA PAPAYA
Du temps où les réfrigérateurs n'étaient pas encore connus, on conservait la viande, en même temps qu'elle s'attendrissait, dans des feuilles de papayer. Appelée aussi "pepsine végétale", la papaïne est utile dans le traitement de l'intolérance au gluten, de la dysepsie, des troubles de la sécrétion stomacale et intestinale, de même que dans la mauvaise digestion des graisses et dans les troubles hépato-biliaires.  PASSIFLORE
passiflore.jpg (24451 octets) PASSIFLORE - PASSIFLORA INCARNATA
La passiflore était cultivée par les Aztèques; elle fut par la suite ramenée en Europe par les missionnaires espagnols qui reconnurent dans sa fleur les marques de la passion du Christ, d'où son nom de passiflore. Utilisée comme sédatif dans les insomnies légères par suite de surmenage, ménopause, alcoolisme, etc. Employée surtout comme sédatif diurne et dans les angoisses émotionnelles, la passiflore possède aussi des propriétés spasmolytiques reconnues principalement au niveau des muscles lisses. Ses propriétés légèrement analgésiques expliquent son utilité dans les névralgies. L'association de la passiflore et de l'aubépine est indiquée dans les formes légères de palpitation et de tachycardie. On la retrouve souvent ajoutée aux mélanges de thés pour ses vertus sédatives.  PISSENLIT
pissenlit2.jpg (25184 octets) PISSENLIT - TARAXACUM OFFICINALE
La racine de pissenlit stimule, malgré son goût amer, la digestion. On l'utilise dans l'hypoactivité gastrique, le manque d'appétit et dans les troubles digestifs courants. Elle exerce une action salutaire dans les fonctions hépato-biliaires; la sécrétion de la bile est doublée et même quadruplée, ce qui a été scientifiquement prouvé. Sa racine est un cholagoque et un cholérétique que l'on utilise lors d'insuffisance hépatique. Le pissenlit démontre des propriétés diurétiques puissantes. L'herbe serait même plus efficace que la racine. Dans les cures d'amincissement, on emploie l'extrait sec et l'extrait fluide de pissenlit. Et toutes ses propriétés en tant que dépuratif sont aussi remarquables dans le traitement des rhumatismes, la goutte et l'eczéma chronique. PRÈLE
prele.jpg (25169 octets) PRÈLE - EQUISETUM ARVENSE
Par sa forme, cette plante évoque la queue d'un cheval. Riche en silice sa tige, réduite en poudre, a servi à polir des métaux et des bois durs. Utilisée traditionnellement pour ses propriétés dirétiques, elle est utilisées également en médecine populaire pour son rôle positif dans la reconstitution des tissus, os, ongles, cheveux, etc. Idéale dans le traitement des troubles des voies urinaires. REINE
reinedp.jpg (19288 octets) REINE DES PRÉS - SPIRAEA ULMARIA
L'acide salicylique est extrait de cette plante pour nous donner l'aspirine. Ses propriétés sont donc antirhumatismales, anti-inflammatoires et font baisser la fièvre. Elle est utile pour les affections de l'estomac, en particulier pour les ulcères gastriques. Un mélange à part égale de vigne rouge, de bourdaine et de reine des prés est bon dans le traitement de la cellulite et de l'adipose.  Infusée, cette herbe est employée dans les cas de refroidissement.  SPIRULINE
spirulin.jpg (4774 octets) SPIRULINE - SPIRULINA MAXIMA
La spiruline une composition d'algues utilisée comme fortifiant, tonique,  revitalisant et reminéralisant. La spiruline est un excellent supplément pour les gens actifs, les sportifs et les athlètes. Elle est indiquée dans les cas de fatigue, de surmenage, de dépression, de convalescence, d'anémie, de manque d’appétit, d'asthénie, de déminéralisation, d'hypotension artérielle, de déficience immunitaire, d'infections. C'est aussi une excellente source nutritionnelle par ses caractéristiques comprenant: chlorophylle, protéines, bêta carotène, minéraux et vitamines B. De plus, elle améliore la vitalité et l'immunité générale, prévient et comble les carences nutritionnelles. THYM
thym.jpg (23387 octets) THYM - THYMUS VULGARIS
Le thym se caractérise par son odeur; il est employé dans la fabrication d'huiles essentielles et ses principales propriétés médicinales proviennent de substances très actives dont le thymol et le carvacrol. Vous le rencontrerez dans plusieurs régions méditerranéennes, et il est cultivé dans le Midi de la France. C’est la “Farigoule” de la Provence. Si son utilisation culinaire est reconnue, son usage médicinal ne l’est pas moins. Le thym a en effet été utilisé sous plusieurs formes, en compresses, en boissons, en bains, en shampooings et en dentifrices. Et de fait, ses propriétés sont nombreuses.
Utilisé en phytothérapie comme : stimulant, antiseptique, antitussif,   antispasmodique et vermifuge.
  TILLEUL
tilleul.jpg (139492 octets) TILLEUL - TILIA CORDATA, CORTEX TILIA
L'utilisation de cette fleur au goût de miel est suggérée dans les cas de catarrhe respiratoire, de refroidissements, de grippe, des états infectieux fébriles, de néphrite, de sciatique et d'affections rhumatismales. Employé lors du bain, la fleur de tilleul a des propriétés sédatives qui favorise le repos nocturne (surtout des enfants). VALÉRIANE
valeriane.jpg (27882 octets) VALÉRIANE -VALERIANA OFFICINALIS
Cette plante adorée des chats pour son odeur, qui les rend amoureux et excités, est cependant pour l'être humain le plus beau tranquilisant de la nature.   Tout en ne créant pas d'accoutumance, elle n'assomme pas l'esprit comme beaucoup de tranquilisants chimiques le font. Utile dans le traitement de la nervosité, l'anxiété, les insomnies, les palpitations, la tachycardie, les convulsions infantiles, l'épilepsie, l'hystérie, l'asthme et les bouffées de chaleur.  VERVEINE
verveine.jpg (19748 octets) VERVEINE - VERBENA OFFICINALIS
En Europe, en Afrique du Nord, en Chine et au Japon, on retrouve la verveine à l'état sauvage. La verveine est à la fois un stimulant hépatique, un tonique nerveux, et un dépuratif urinaire. A cause de ses propriétés, on la recommande sans hésitation aux apathiques, aux dépressifs et aux neurasthéniques. Le très célèbre Dr Bach la prescrit contre le stress psychologique, la surexcitation doublée d'insomnie et l'impossibilité à se détendre. L'histoire nous révèle que c'était l'une des plantes les plus sacrées des druides, et les Romains l'utilisaient pour purifier les maisons et les temples. En Chine et en Europe, c'est une plante médicinale traditionnelle qu'on a surnommée "l'herbe sacrée ". On retrouve parmi ses principaux constituants, des iridoïdes amers, de la verbénone et de la verbénaline, de l'huile essentielle, des alcaloïdes, du mucilage et des tanins. Elle est efficace  sur le système nerveux et parasympathique et elle stimule l'utérus. Aussi, elle apaise la tension nerveuse et elle exerce une action régénératrice sur les nerfs. On lui reconnait des qualités légèrement antidépressives. Plus particulièrement, on l'utilise pour combattre l'anxiété et la fatigue nerveuse découlant d'une longue période de stress. Elle peut également être utilisée pour soulager les maux de tête.  Elle est recommandée sous forme de tisane en infusion, une tasse après chaque repas ou au coucher.VIGNE
vignerou.gif (14961 octets) VIGNE ROUGE - VITIS VINIFERA
Employé dans la confection du vin, la vigne rouge possède des propriétés vitaminiques et s'utilise dans la ménorragie, la phlébite et les hémorroïdes. C'est aussi un remède contre les troubles circulatoires de la ménopause et de la puberté, dysménorrhée, hyperménorrhée, bouffée de chaleur. C'est un tonique pour la circulation veineuse dans les cas de varices, troubles circulatoires post-phlébitiques, troubles trophiques des jambes, fragilité des capilaires et oedème des jambes d'origine veineuse. Décongestionnant pelvien pour les hémorroïdes, prostatisme et également varicocèle. Elle peut permettre au sang de mieux circuler en entrainant les déchets plus rapidement, ce qui aide a combattre la cellulite et l'obésité.

  pour commander:

Lisette Jacques

        Hormonothérapie naturelle  -   Phytothérapie

860 René Hertel, Mont Saint-Hilaire

(Québec) J3H 5C4

Téléphone (450) 446-7745

Boîte vocale (514) 854-3179

Extérieur de Montréal 1-888-PRO-DHEA

Télécopieur (450) 446-7290

flechedroite7.gif (3867 octets)Écrivez-nous: jfs@colba.netflechegauche7.gif (4263 octets)

-